Pal de l'hiver
Lecture

Ma PAL de l’hiver 2019-20

Les plus assidu⋅es d’entre vous l’auront peut-être remarqué, je souffre d’une légère panne d’inspiration, en ce moment pour ce qui est de chroniquer mes lectures… Heureusement, le bilan saisonnier est un exercice qui peut se réaliser avec un cerveau en cours de liquéfaction, alors c’est parti et découvrons ensemble ma PAL de l’hiver 2019-20 !

Bilan de l’automne 2019

Comme à chaque saison, avant de vous présenter ma PAL, je reviens d’abord sur les lectures réalisées lors du trimestre qui se termine. Cet automne, je m’étais lancées dans plusieurs challenges que j’ai finalement validés malgré quelques changements de programme en cours de route. Vous pouvez retrouver mon bilan du Back to Books ainsi qu’un article reprenant quelques lectures du Pumpkin Autumn Challenge [pour ce dernier, la flemme et un certain manque d’enthousiasme envers certaines de mes lectures m’ont empêchée de vous proposer le bilan complet].

A côté de ces deux piles, j’avais également choisi quelques lectures supplémentaires au bout desquelles je ne suis finalement pas arrivée [aurais-je été trop gourmande ?!] :

  • Je n’ai pas lu du tout Game of Thrones de G.R.R. Martin et Les prisonniers de la liberté de Luca Di Fulvio. Ce n’ai pourtant pas l’envie qui me manque mais disons que leur format n’aide pas à leur transport…
  • The Woman in White de Wilkie Collins : quelle idée de me lancer dans cette briquasse de plus de 700 pages, en anglais ?! Il s’agit d’un roman policier du XIXe siècle dans lequel nous suivons une enquête autour d’un événement plus que fâcheux [doux euphémisme…] qui serait arrivé à la jeune Laura, fraichement mariée à un homme de vingt ans son aîné. Celle-ci avait accepté d’épouser cet homme, choisi par feu son père, malgré l’absence de sentiments qu’elle éprouvait pour lui mais les intentions du mari envers sa jeune épouse ne semblent pas des plus innocentes… Au cours de l’enquête, nous lisons à la fois des compte-rendus de témoignages mais aussi des extraits de journaux intimes des différents personnages impliqués de près ou de loin dans ces événements. Il y a donc une multitude de points de vue et de narrateurs. C’est original pour l’époque et l’auteur sait manier le suspens mais je trouve qu’il y a beaucoup de longueurs, que ce soit dans le style ou dans l’évolution de l’intrigue. Bref, je n’avance pas dans cette lecture mais je compte bien la terminer durant les vacances de Noël !
  • Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès : encore un livre qui demande de prendre son temps pour le lire ! Il s’agit d’un essai dans lequel l’autrice utilise des contes et des mythes ancestraux issus de diverses cultures pour expliquer le concept de la femme sauvage et la manière dont il a été transmis à travers les régions et les époques. Pour ce faire, elle s’appuie énormément sur la psychanalyse de Jung : une théorie qui ne m’est pas familière. J’en ai lu environ les deux-tiers mais l’ai laissé en suspens ces dernières semaines car je sentais que je n’étais plus dans l’état d’esprit pour l’appréhender avec succès.
  • Ma Vie sur la route de Gloria Steinem :  J’ai beaucoup aimé cette autobiographie que je vous ai déjà chroniquée. J’ai beaucoup appris grâce à cet ouvrage que je vous recommande si vous vous intéressez à l’évolution des mouvements féministes aux US.
  • Le Cœur de l’Angleterre de Jonathan Coe : cet auteur est l’un de mes favoris ! A l’heure où j’écris ces lignes, j’en suis à un tiers du roman mais mon objectif est de l’avoir terminé d’ici la fin du week-end. Il s’agit du troisième tome d’une série débutée il y a près de 15 ans et qui était initialement une duologie. On y suit l’histoire de Benjamin Trotter, de sa famille et de ses ami⋅es depuis son adolescence dans les années 70 jusqu’à l’annonce du Brexit. Pour véritablement profiter de ce dernier tome, j’ai souhaité relire les deux précédents (Bienvenue au club et Le Cercle fermé) car, si mon impression envers ces romans étaient très positive, je ne me souvenais absolument plus de leur contenu. Quel plaisir de renouer avec l’humour et la plume de Jonathan Coe ! Dans ces romans, il aborde de nombreux sujets [dont l’impact de la vie politique d’un pays sur ses habitant⋅es et l’évolution du racisme en Angleterre] et je compte vous faire un article complet sur l’ensemble de la série quand je l’aurais terminée.

Bref, on peut dire qu’avec le raccourcissement des journées, mon activité de lectrice a repris une vitesse de croisière tout à fait honorable puisque j’ai terminé 23 livres durant cette saison. Ce fut également l’occasion pour moi de renouer avec l’habitude d’aller à la bibliothèque communale, ce qui me permet de tenter des ouvrages que je n’aurais sans doute pas achetés de moi-même. Dans ce cas, s’ils ne me plaisent pas, je n’hésite pas à les abandonner. Ce fut d’ailleurs le cas d’Autumn d’Ali Smith auquel je n’ai pas accroché malgré tout le bien que j’en avais entendu sur la Booktubosphère anglophone.

Avant de vous présenter mes prochaines lectures, je souhaitais encore vous lister mes plus belles lectures de la saison :

PAL de l’hiver 2019-20

Passons maintenant aux livres que j’ai prévu de lire durant la saison froide.

  • Je commence par reprendre Game of Thrones et Les Prisonniers de la liberté car j’ai toujours très envie de les lire.
  • Ensuite, j’aimerais découvrir Vernon Subutex de Virginie Despentes dont j’ai emprunté le premier tome à la biblio. C’est la chronique de La Dent dure qui m’a donné envie de lui laisser sa chance car, ma première expérience fictionnelle avec l’autrice ne m’avait guère plu, contrairement à son essai, King Kong Théorie.
  • J’ai également emprunté Le Capitalisme patriarcal de Silvia Federici, un essai dont j’ai entendu de bons échos et qui a l’air extrêmement intéressant ! Pour l’instant, je n’ai lu que le premier chapitre qui encourage à repenser le marxisme de façon féministe et je dois dire que cela demande une certaine attention mais que c’était passionnant ! Comme vous pouvez le voir, j’ai décidé de profiter au maximum du rayon “essais féministes” de ma biblio !
  • Je vous l’ai déjà dit parce que je radote sur ce blog et sur mes réseaux, mais j’ai récemment acheté L’Art de perdre d’Alice Zeniter. Je n’aurais pas le temps de le lire d’ici la fin du mois, comme je l’espérais mais il sera lu durant la saison, ça c’est sûr car je n’en peux plus d’attendre ! Ce roman raconte l’histoire d’une famille franco-algérienne sur une période d’environ cent ans et les femmes y ont une grande place, c’est tout ce dont je me souviens car je veux entrer dans ce roman sans trop en savoir.
  • J’aimerais également redonner sa chance au Maître des illusions de Donna Tartt que j’avais commencé il y a 2-3 ans mais auquel je n’avais pas accroché sur le moment. Je me souviens que l’ambiance, au début du roman, était assez hivernale donc je pense que c’est la bonne période pour s’y remettre ! Dans ce roman, on suit un groupe d’étudiants assez élitistes dans une université américaine alors qu’un drame s’est produit au sein de ce groupe. J’ai beaucoup aimé Le Chardonneret, c’est pour cette raison que j’ai conservé ce roman-ci après mon premier abandon. D’autant plus que Margaud en avait fait une critique assez positive.
  • Et, parce que ma PAL en anglais augmente de manière considérable [au rythme où je lis en anglais, j’ai bien de quoi tenir 3 ans], j’ajouterai également Frenchman’s Creek de Daphnée du Maurier car Paper Palace n’arrête pas de parler en termes élogieux de cette autrice et que je ne l’ai toujours pas découverte. Il s’agit ici de l’histoire d’une jeune lady un brin rebelle qui a quitté la ville pour sa résidence secondaire au bord de la Manche. Là, elle va tomber sous le charme d’un pirate français ce qui sera le début d’une série d’événements inattendus…

Voilà pour ma PAL de l’hiver ! Il est certain que si mon rythme de lecture continue sur sa lancée, elle est largement incomplète mais vous commencez à me connaître [ou pas] : j’ai l’esprit de contradiction et j’aime laisser la place à l’improvisation dans le choix de mes lectures !

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire dans les prochains mois ? Ou quelles ont été vos meilleures lectures de l’automne ?

 

4 commentaires

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

%d blogueurs aiment cette page :