Mes meilleures lectures de 2018

En ce dernier jour de l’année, revenons ensemble sur mes meilleures lectures de 2018 ! Même si, finalement, j’ai fait quelques belles découvertes, 2018 ne fut pas ma plus belle année [à croire que l’année livresque s’accorde au reste…] : entre le Master qui m’a grillé le cerveau, le Prix des Lecteurs du Livre de Poche qui m’a imposé un rythme soutenu dans une période où je manquais cruellement de temps pour lire et le boulot qui m’a vidée de mes derniers neurones en état de fonctionnement, j’ai eu du mal à apprécier mes moments de lectures, cette année. Néanmoins, quelques petites pépites sont venues me rappeler pourquoi la lecture me passionne habituellement !

Top 3 – Essais

Commençons par les essais ! Après une année 2017 qui m’a fait prendre goût au genre, j’en ai continué la découverte en 2018 avec 16 lectures achevées [et quelques-unes qui sont toujours en cours]. J’ai choisi de vous choisir les trois que je recommanderais le plus parmi celles-ci.

Sapiens de Yuval Noah Harari : ce n’est pas une surprise pour ceux qui me suivent régulièrement, cet essai qui fut ma première lecture de l’année reste la meilleure de cette catégorie pour 2018. L’écriture y est fluide, érudite sans être pédante et le contenu de cet ouvrage est réellement passionnant tellement il nous éclaire sur notre société actuelle et sa construction. Je ne peux que vous le recommander, si vous hésitez encore !

J’arrête la pilule de Sabrina Debusquat : dans cet essai, l’autrice nous explique comment la pilule contraceptive est née, pourquoi elle a été proposée aux femmes plutôt qu’aux hommes et quelles sont les conséquences de sa prise sur notre corps et notre environnement. Même s’il est relativement à charge, il nous donne surtout les éléments pour réellement choisir si nous voulons continuer à la prendre ou non. Je reste convaincue que sa lecture est d’utilité publique, que ce soit pour un lectorat féminin ou masculin.

Why I’m no Longer Talking with White People About Race de Reni Eddo-Lodge : il s’agit d’un des derniers livres que j’ai lus cette année et l’un de ceux qui m’a le plus fait sortir de ma zone de confort. Je l’ai trouvé parfois complexe [le fait que je l’ai lu en anglais n’y est sûrement pas étranger] mais il ouvre les yeux sur une réalité qui m’était quasiment inconnue, en tant que personne blanche, habituée à vivre dans une société taillée à mon image. Encore une fois, je pense qu’il s’agit d’une lecture qui ne peut qu’être bénéfique si l’on souhaite développer un meilleur vivre ensemble.

Top 5 – Littérature

Passons maintenant à la littérature ! Cette année encore, j’ai assez peu diversifié mes lectures : j’ai lu essentiellement de la littérature blanche, contemporaine ; assez peu de science fiction et aucun livre de fantasy. Le seul classique vers lequel je me suis tournée est Martin Eden, de Jack London [on est bien loin d’avoir respecté les bonnes résolutions]. Par contre, comme vous les verrez dans cette sélection, j’ai réussi à lire davantage en langue anglaise, cette année.

Top littérature 2018
Il manque le Sorj Chalandon sur cette photo car il a déjà retrouvé la bibliothèque de sa propriétaire.
  • Le Siècle, tome 2 – L’Hiver du monde de Ken Follett : ce que j’aime particulièrement dans cette saga familiale, c’est le fait qu’elle mêle l’intrigue qui touche les personnages à la Grande Histoire, ce qui est enrichissant pour le lecteur qui apprend pas mal de choses, tout en profitant de sa lecture. Ce deuxième tome fut tout aussi passionnant que le premier et je regrette de n’avoir eu la possibilité de finir la série durant cette année [je vais à nouveau avoir du mal à identifier tous les personnages lors de ma lecture du dernier opus].
  • Le Jour d’avant de Sorj Chalandon : avec ce roman, Sorj Chalandon rend hommage aux 42 mineurs décédés en 1975, à Lens, dans un accident de la mine. Par l’intermédiaire de Michel, un homme qui, au décès de sa femme, a perdu toute raison de vivre si ce n’est celle de venger la mort de son frère aîné, l’auteur nous raconte la peur qui tiraillait les mineurs et leur famille à chaque descente ainsi que le soulagement d’avoir survécu à une journée supplémentaire au moment de pendre ses affaires dans le vestiaire. Encore une fois, l’auteur manie à merveille les retournements de situation et trouve les mots pour bouleverser ses lecteurs. Une très jolie lecture.
  • Homegoing de Yaa Gyasi et The Underground Railroad de Colson Whitehead : ces deux romans, bien qu’assez différents, abordent tous les deux le thème de l’esclavage aux États-Unis. Tous deux sont parvenus à me toucher et racontent des scènes dont la lecture est parfois difficilement supportable. Je ne sais dire lequel des deux j’ai préféré, c’est pourquoi je les ai placés ex-aequo dans ce Top 5, car chacun possède ses propres spécificités qui servent le récit. Dans les deux cas, la qualité de l’écriture m’a beaucoup plu.
  • Le Gang des Rêves de Luca Di Fulvio : la lecture de ce roman a été l’une des plus haletantes de cette année 2018. L’auteur nous propose des personnages forts et attachants parmi lesquels des figures féminines assez atypiques. J’ai aimé la manière dont il a voulu mettre à l’honneur certaines catégories de personnes, souvent dénigrées en raison de leur métier. Je ne cesse de conseiller cette lecture à mon entourage depuis que je l’ai terminée et j’ai hâte de découvrir les autres romans de cet auteur.
  • Les Luminaires d’Eleanor Catton : ce roman fait figure d’OVNI littéraire parmi tous ceux que j’ai pu lire cette année. Il témoigne du talent incroyable de son autrice, que ce soit par sa forme au style littéraire bien marqué ou par la complexité de sa trame. Se plonger dans ce roman demande d’avoir du temps devant soi et de s’installer dans un endroit calme mais cela vaut largement le coup ! Assurément, ma meilleure lecture de l’année 2018 !

Et voilà pour les lectures que j’ai préférées cette année ! Il y a en a eu d’autres qui m’ont également permis de passer de très bons moments de lecture, vous pouvez toujours retrouver la liste et les liens vers mes chroniques dans l’article dédié à mon carnet de lecture 2018.

Et si vous souhaitez quelques statistiques de lectures, vous pouvez vous tourner vers le chouette récapitulatif que propose Goodreads.

Et vous, quels ont été les livres qui sont sortis du lot, cette année ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

2 commentaires sur “Mes meilleures lectures de 2018”