Quelques livres qui me font envie pour 2018

Salut !

Continuons sur le thème de l’année nouvelle avec un petit teasing de ce que vous pourrez certainement voir sur le blog dans les prochains mois. Je ne vous fais jamais de point sur les romans que j’achète ou que je reçois, ce sera l’occasion de vous présenter quelques-uns des livres qui me font terriblement envie dans ma PAL.

Ce serait tricher que de parler de mes deux lectures actuelles mais, étant donné que je les ai commencées cette semaine, on peut déjà les compter dans les lectures de 2018. Il y a tout d’abord Sapiens : une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari, un essai absolument passionnant qui nous raconte l’histoire de l’Homo Sapiens depuis son apparition jusqu’à nos jours, mais aussi ses modes de fonctionnement. Après un démarrage un peu lent, je peux vous dire que j’adore cette lecture !

J’ai également commencé l’année en suivant l’une de mes bonnes résolutions puisque j’ai sorti The Underground Railroad de Colson Whitehead de ma PAL, où il m’attendait depuis l’été dernier. J’ai déjà été horrifiée par quelques images difficiles à supporter malgré le fait que je le lise en VO et que tout ne soit pas forcément limpide pour moi. Je trouve d’ailleurs qu’il y a pas mal de vocabulaire compliqué dans cette lecture… Ou alors mon niveau baisse radicalement, ce qui ne serait pas étonnant vu le peu que je l’entretiens !

Sinon, j’aimerais vraiment bien lire trois livres reçus pour mon anniversaire, l’an dernier, et que je n’ai toujours pas ouverts [oui, ça va faire un an, pour certains…]:

  • Les Luminaires d’Eleanor Catton : il s’agit d’une petite brique de 1000 pages qui se déroule en Nouvelle Zélande, si mes souvenirs sont bons. Je ne me souviens plus vraiment du résumé et j’aimerais garder la surprise mais suivez le lien si vous souhaitez en savoir plus. C’est clairement sa taille qui a fait que je ne l’avais toujours pas sorti de mes étagères mais j’ai vraiment envie de comprendre pourquoi ce livre a reçu tant de critiques positives à sa sortie.
  • La septième fonction du langage de Laurent Binet : là non plus, je ne me souviens plus du résumé si ce n’est qu’il tourne autour de la mort de Roland Barthes mais j’avais très envie de lire ce livre car j’avais beaucoup aimé HhHH du même auteur.
  • The Muse de Jessie Burton : encore une fois, j’ai voulu lire ce roman car j’avais adoré le précédent de l’autrice, The Miniaturist. Il s’agit à nouveau d’un roman historique que j’ai en VO et en VF… A voir vers quelle version je vais me tourner…

Pour Noël, j’ai également reçu le tome 1 des Culottées de Pénélope Bagieu qui me tente énormément ! Je me le réserve comme cadeau de fin des examens [oui, chacun fête ça à sa manière… On a plus 20 ans – et, surtout, – plus beaucoup de potes aux études pour fêter ça avec moi].

En anglais, cet été, j’avais acheté Homegoing de Yaa Gyasi que j’avais prévu de lire assez rapidement sans en avoir eu le temps. Je l’ai vu apparaître dans pas mal de top pour 2017, ce qui m’a redonné envie de le sortir de ma PAL. Encore un roman qui traite de l’esclave, vous aurez peut-être remarqué que c’est un thème récurrent dans mes lectures ces derniers mois.

J’aimerais également continuer la série de Jean-Marc Ligny, commencée l’an dernier avec AquaTM : j’ai le second tome Exodes qui m’attend, lui aussi depuis l’été [j’achète beaucoup trop de livres quand je suis en vacances…].

Au rayon “essais”, j’ai reçu une autre brique qui va certainement m’occuper quelques semaines durant l’année 2017, il s’agit du Livre noir de la condition des femmes dirigé par Christine Ockrent. C’est une série d’articles, de témoignages, de reportages sur ce qu’est la condition des femmes dans le monde à l’heure actuelle [bon, ok, il a été écrit il y a 10 ans] : vu le titre, il ne va pas être très joyeux mais je pense que c’est intéressant de s’y intéresser.

J’ai également l’intention de piquer Utopia XXI d’Aymeric Caron, que j’ai offert à l’amoureux pour Noël. L’auteur s’est inspiré d’Utopie de Thomas Moore pour recréer, 500 ans plus tard, sa propre utopie. Je suis curieuse de voir ce qu’il nous propose. Pour vous donner envie de le lire, voici un article dans lequel il défend ses idées.

Et sinon, il faudrait que j’arrête de suivre les comptes Twitter et Instagram des maisons d’édition de livres de poche parce que chaque jour, elles me donnent envie d’acheter plein de nouveaux livres alors que mes bibliothèques débordent… C’est d’ailleurs comme ça que Martin Eden, de Jack London est entré dans ma bibliothèque [alors que je faisais mes achats de Noël…]. Comme résister à une telle beauté ?!

De manière générale, j’aimerais bien lire quelques classiques cette année… Pour me motiver, il va falloir que je m’achète l’une ou l’autre jolie édition… Si vous en avez repéré, faites-moi signe ! 😉

Et vous, quels sont les livres qui vous font envie pour ce début 2018 ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

11 commentaires sur “Quelques livres qui me font envie pour 2018”