Aqua TM de Jean-Marc Ligny 2


Aujourd’hui, je vous présente un mastodonte de ma bibliothèque : AquaTM de Jean-Marc Ligny. J’étais tombée sur ce roman grâce à la chronique de La Tête dans les livres et j’avais immédiatement accroché au sujet [mon côté écolo-bobo sans doute…]. Plus d’un an après, il est enfin lu et je peux vous dire que cette lecture m’a quelque peu tourneboulée…

Couverture AquaTM

Résumé

2030. Alors que le monde occidental continue d’ignorer les ravages que produit le réchauffement climatique, les Pays-Bas sont touchés par un attentat terroriste qui plonge le pays aux 3/4 sous les eaux. Bien que les djihadistes islamiques soient montrés du doigt, il semblerait que celui-ci ait été fomenté par un nouvel ordre religieux beaucoup plus dangereux, 

Au même moment, un convoi humanitaire tente de rejoindre le Burkina Faso pour y permettre le forage d’une nappe phréatique nouvellement découverte et qui pourrait sauver la région de la sécheresse. Le projet est mis en péril par Anthony Fuller, un riche américain qui espère s’approprier la nappe découverte grâce à SON satellite.

Aux quatre coins du monde, les réfugiés climatiques affluent. L’ordre politique a été bouleversé après une énième guerre américaine qui a plongé cette ancienne grande puissance dans le chaos économique et social.

Ce que j’en ai pensé ?!

J’ai littéralement dévoré cette petite briquette de 900 pages en quelques jours ! Au départ, j’ai eu un peu de mal à accrocher au style de l’auteur mais rapidement, l’histoire m’a absorbée.

Ce qui donne un côté encore plus immersif et original au roman, c’est le fait que chaque chapitre commence par de faux extraits de journaux, d’interviews ou de citations en lien avec l’actualité du récit. Tout cela rend la situation décrite d’autant plus réaliste qu’il y a un certain écho entre ces extraits et les événements que nous vivons ces dernières années. Je dois dire que l’avoir lu quelques mois après l’élection de Trump et à quelques jours des élections françaises l’a rendu encore plus crédible à mes yeux…

Jean-Marc Ligny nous dépeint un monde chaotique où les conglomérats financiers réfugiés en Asie continuent de faire du profit à outrance au détriment de la population : plus aucune culture ne prend correctement car les OGM ont appauvri la terre, les dérèglements climatiques ruinent les maigres récoltes et apportent leurs lots de maladies dont les gènes ont muté. La majorité de la population tente de survivre dans une nature de plus en plus hostile tandis que les riches, toujours plus puissants, se calfeutrent dans des zones protégées qui tournent grâce à leurs propres générateurs et sont équipées de protections contre les aléas de la météo.

Dans cette société de plus en plus divisée, les extrêmes connaissent de plus en plus de succès : que ce soit l’extrême droite, le djihadisme ou encore cette Nouvelle Alliance qui imagine un nouvel intégrisme religieux basé sur le catholicisme.

Tout au long de ce roman, différents personnages aux desseins parfois opposés s’entrecroisent et nous permettent d’apercevoir le quotidien de différentes catégories de la population : la poignée de riches industriels qui ne pensent qu’à faire fructifier leur argent, la population moyenne occidentale qui voit sa qualité de vie se détériorer au fil des catastrophes climatiques et dont une partie est contrainte à l’exil, ou encore, les Burkinabés, écrasés par la chaleur et la soif, qui meurent chaque jour à petit feu, désespérants de revoir un jour la pluie fouler leur sol.

C’est donc un univers assez sombre et violent qui nous est décrit mais également porteur d’espoir car certains hommes continuent à se battre pour rendre le quotidien des populations les plus touchées, un peu plus supportable.

Au fil des pages, le récit plonge dans un univers quelque peu fantastique qui peut désarçonner et qui a sans doute joué sur le fait que ce roman, bien qu’il en avait le profil, ne s’est pas transformé en coup de cœur. Ce fantastique, qui apparaît par le biais des religions, qu’elles soient occidentales ou africaines, annihile une partie du réalisme de l’ouvrage, ce que j’ai trouvé vraiment dommage.

Néanmoins, c’est une lecture qui m’a absolument passionnée, même si je dois lui reconnaître deux/trois passages un peu longuets, que je vous recommande chaudement si vous êtes adeptes de romans d’anticipation.

Infos pratiques

  • Titre : Aqua TM
  • Auteur : Jean-Marc Ligny
  • Edition : Folio SF, 2015 (première parution : 2006 – L’Atalante)
  • Nombre de pages : 955 pages
  • Genre : roman d’anticipation
  • Ma note : 16/20
  • Challenges : ce roman me permet de valider ma participation au Pavé du mois de Bianca ainsi qu’au challenge littéraire 2017 de Mille vies en une dans la catégorie « Un roman dont le titre ne contient pas la lettre e ».
Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

2 commentaires sur “Aqua TM de Jean-Marc Ligny