Les Fiancés de l’hiver [La Passe-miroir #1] de Christelle Dabos

Alors qu’en ce moment, les températures sont bien loin d’atteindre les minimas attendus pour une fin de décembre, je vous présente un roman qui vous mettra directement dans une ambiance nordique. Très présent actuellement sur les chaines booktubes et les blogs littéraires, il s’agit du premier tome de la saga de La Passe-miroir : Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos. Le second tome vient tout juste de sortir, d’où sa forte présence sur les réseaux…

Passe-miroir1-Christelle-Dabos

Résumé

Après la Déchirure, la Terre a été divisée en différentes arches sur lesquelles règnent des puissants appelés des Esprits de famille. Ils font tous partie de la même fratrie initiale et chacun a peuplé son arche de sa propre descendance [en termes de consanguinité, on doit être bien !]. Ophélie vit sur Anima, une arche assez verte sur laquelle il fait relativement bon vivre. Conservatrice dans un musée, elle a la particularité de pouvoir « lire » les objets, c’est-à-dire, d’entrevoir leur histoire et celle de leur propriétaire rien qu’en les touchant. Alors qu’elle avait déjà refusé plusieurs demandes en mariage [arrangés, sinon c’est pas drôle], Ophélie se voit contrainte d’épouser Thorn, un jeune homme qui vit sur l’arche lointaine du Pôle. Qui est ce mystérieux fiancé et pourquoi l’a-t-il choisie, elle ? C’est la question que se pose Ophélie. Et ce n’est malheureusement pas son arrivée au Pôle qui va lui apporter les réponses tant attendues.

Ce que j’en ai pensé ?

Cette lecture a été assez déroutante, notamment, parce qu’elle est l’une des plus originales qu’il m’ait été donné de lire ces derniers mois. Chaque famille possède des pouvoirs assez particuliers, parfois dangereux ou malsains, et certains personnages en usent et en abusent. Quels genres de pouvoirs ? Celui de créer des illusions, par exemple, ou de frapper les gens par la pensée. Ophélie, qui vivait relativement protégée sur Anima, découvre ces particularités au fur et à mesure qu’elle les rencontre et cela se fait souvent à ses dépens.

Ophélie est une héroïne intéressante : très menue, complètement myope, toujours mal fagotée et très réservée, elle a l’habitude de passer plutôt inaperçue. C’est également quelqu’un de très maladroit et de relativement naïf, ce qui aura tendance à lui jouer des tours sur le Pôle où la plupart des gens ne sont pas animés des meilleures intentions. Car Ophélie l’apprendra rapidement, elle s’est visiblement fiancée à la personne la plus détestée du Pôle, ce qui ne joue clairement pas en sa faveur lors de son intégration… Ce qui est agréable dans le personnage d’Ophélie, c’est le fait qu’elle ne corresponde pas aux clichés auxquels répondent actuellement les héroïnes de ce genre de fiction. Néanmoins, elle est beaucoup plus forte que ce que laisse présager son image de petit oisillon perdu. De plus, c’est une personne intègre qui cherche désespérement à comprendre le nouveau monde dans lequel elle a été propulsée. Tout cela la rend terriblement attachante.

Autour d’elle, des personnages plus détestables les uns que les autres s’entrecroisent : son fiancé, plus froid qu’un iceberg [mais je suis sûre qu’il cache bien son jeu], sa tante par alliance, plus hypocrite que jamais ou encore les membres des autres familles, bien décidés à ne pas lui laisser prendre le moindre pouvoir à la cour. Bref, Ophélie compte beaucoup plus d’ennemis que d’amis.

Le monde créé par Christelle Dabos est empli d’humour, de poésie et de clins d’œil à notre monde actuel. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers, même si je dois avouer que les premiers chapitres m’ont laissée perplexe [il a fallu le temps pour que je me laisse prendre au jeu].

Par contre, la fin m’a complètement prise au dépourvu ! Ce premier tome fait office de parcours initiatique pour Ophélie et il nous laisse complètement sur notre faim au moment où la jeune fille semble devoir sauter dans le grand bain. Argh, que j’ai été frustrée en voyant que je tournais la dernière page ! 

Vous vous doutez donc que j’attends avec impatience de me plonger dans le tome 2 pour suivre la suite des aventures d’Ophélie. J’espère également en découvrir davantage sur ce mystérieux fiancé qui semble beaucoup moins mauvais que ce qu’il veut bien laisser paraître.

Vous connaissez déjà cette saga ? Qu’en pensez-vous ? 

Infos pratiques

  • Titre : Les Fiancés de l’hiver [La Passe-miroir, tome 1]
  • Auteure : Christelle Dabos
  • Edition : Gallimard jeunesse, 2013
  • Nombre de pages : 519 pages
  • Genre : fantasy jeunesse
  • Ma note : 16/20

Et ce roman vient s’ajouter Au Manoir de Tyneford et à Amelia pour le challenge de Bianca !

challenge-un-pave-par-mois

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires sur “Les Fiancés de l’hiver [La Passe-miroir #1] de Christelle Dabos”

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...