10 choses qui me font aimer le running

Et voici le pendant positif de mon dernier post running spécial “je suis une vieille râleuse” : les 10 choses qui me font aimer la course à pieds. Vu comme je peine en ce moment à chaque sortie, une petite séance d’automotivation ne me fera pas de mal !

promenade_verte_running
Mon principal lieu de torture
  1. Cette sensation d’épuisement sain qui me prend une fois mes étirements terminés : à ce moment-là, il faut vraiment que je saute sous une bonne douche, sinon je risquerais de m’endormir aussi sec !
  2. La fierté que je ressens lorsque je dépasse UN coureur : j’ai toujours l’impression d’avancer à l’allure d’un escargot alors quand je vois que je suis plus rapide qu’un mec, ça me rebooste et je me prends direct pour Speedy Gonzales !
  3. Le bonheur de profiter de la nature et du soleil les jours où il n’y a pas trop de monde sur la promenade verte… quel pied !
  4. La joie et la fierté d’arriver au bout du parcours que je me suis fixé. Et quand, en plus, j’ai réussi à exploser mon temps, alors c’est l’extase !
  5. L’image que me renvoie le miroir : certes, je suis loin d’avoir le corps d’une déesse mais la course à pieds a tout de même des effets dévastateurs sur le gras de mon derrière [glamour, toujours] !
  6. Lire l’étonnement et la pointe d’admiration dans les yeux des copines qui ne courent pas quand je leur dis que j’ai bouclé une course de 10 km en moins d’une heure [oui, il en faut peu pour les impressionner mais chut, ne gâchez pas mon plaisir…].
  7. Le plaisir de me dire que je ne suis plus totalement une grosse moule qui ne sort jamais le derrière de son fauteuil ou le nez de ses bouquins.
  8. Le bonheur de manger une glace ou tout autre dessert, sans trop culpabiliser, puisqu’il sera vite éliminé [oui, je sais, c’est mal et contre-productif de penser comme ça mais ma gourmandise me perdra].
  9. Cette sensation de lâcher-prise qui me gagne au fil de ma sortie : km après km, j’oublie les soucis [les étudiants soûlants ou les manifestants trop bruyants, par exemple] et ne pense plus qu’à ma prochaine foulée.
  10. La possibilité de découvrir de nouveaux endroits de ma ville et d’ailleurs où je n’aurais probablement jamais mis les pieds sans ces sorties.

Et voilà !

Vous savez maintenant pourquoi je m’inflige régulièrement ce qui pourrait s’apparenter pour certains à de véritables séances de torture !

Et vous, qu’est-ce qui vous fait courir ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

2 commentaires sur “10 choses qui me font aimer le running”