Pourquoi j’ai abandonné le Top Body Challenge ?

Vous l’aurez compris rien qu’avec le titre, le Top Body Challenge et moi, ce ne fut pas une grande histoire d’amour… Dès le début, j’avais quelques doutes quant à son efficacité dans la lutte contre l’installation non-autorisée de la couenne qui parasite certaines parties de mon anatomie [non, ma tendance au glamour ne s’améliore pas d’un article à l’autre]. 7 semaines après la toute première séance de torture, j’ai découvert que mes doutes étaient encore bien loin de la réalité !

Crédit photo : Alexandre Vannier
Crédit photo : Alexandre Vannier

Pour rappel, le programme propose 3 séances de renforcement musculaire par semaine (accompagnées de 2 séances de cardio pour celles qui veulent vraiment éradiquer leur gras). Je m’étais donc fixée une séance de running/semaine en plus des 3 séances de renforcement [faut pas pousser le masochisme trop loin non plus]. Mais tout cela était sous doute beaucoup trop optimiste compte tenu des nombreux aléas de ma vie de tous les jours :

  • l’augmentation considérable de notre charge de travail dans ma merveilleuse école : examens, délibérations, séances de plaintes parce que les résultats ne sont pas aussi bon qu’attendus, inscriptions des petits rhétos tout choupis qui ne savent pas encore ce qu’est le vrai monde, … Bref, que du bonheur ! ;
  • les visites au minimum deux à trois fois par semaine à l’hôpital depuis le début du mois de mai ;
  • la gestion de l’intendance nécessaire à la survie de notre vie de couple [non, ceci n’est pas une métaphore ménagère pour parler de sexe] : courses, rangements, toussa ;
  • le maintien d’un semblant de vie sociale : aller s’esquinter la voix et faire vaciller son popotin au son de La Boulette après avoir ingurgité du Maitrank en quantités vaguement raisonnables, pour ne citer qu’un exemple ;
  • l’augmentation inhabituelle de la température et du taux d’ensoleillement dans notre plat pays.

Du coup, faut bien admettre que j’ai eu quelque peu tendance à délaisser la sortie running, privilégiant le côté “vite-fait” des séances de renforcement dans mon salon [qui n’a pas la clim mais qui reste plus agréable que le bitume surchauffé]. Et là, ce fut le drame ! Car, si les premières semaines, j’avais l’impression de voir fondre ma peau d’orange et se dessiner mes futures tablettes de chocolat, l’euphorie n’a pas duré bien longtemps… Rapidement, j’ai dû faire face à un problème de taille : mon ventre s’aplatissait mais mes cuissots ne rentraient plus dans mes skinnies ! Hé oui, je dois me résigner : trop de renforcement, ça me fait gonfler [même pas besoin de stéroïdes, moi, je suis une vraie reine de la gonflette ! Hum…].

Ce “petit” désagrément couplé au fait que les exercices sont très peu variés et beaucoup trop répétitifs, j’ai fini par être dégoûtée par ce programme…

Pourtant, tout n’est pas à jeter…

Aujourd’hui, j’ai décidé de laisser davantage de place au cardio dans ma routine sportive et de me faire maximum une à deux séances de renforcement par semaine.

Du Top Body Challenge, je garde l’idée de quelques exercices que j’aimais assez bien et je les accompagne d’autres que je glane ici ou . De cette manière, mes séances sont beaucoup plus variées et donc plus agréables ! J’ai également diminué le nombre de répétitions proposé par Sonia car j’étais parfois à la limite de me blesser tellement je forçais pour terminer certaines séries.

L’autre élément que je garde du Top Body Challenge, c’est la découpe de mes séances en trois circuits de trois exercices, chacun, avec la répétition des deux premiers circuits. Cela me permet de quantifier chaque séance et de faire en sorte qu’elles soient toutes relativement équilibrées.

Héééé oui, je sens bien que vous êtes déçus, vous qui attendiez mon avant-après spécial “cachalot apoplectique/miss bikini 2015” avec une impatience non feinte [ou pas]. Malheureusement, on est encore très loin du corps de déesse vanté par Sonia, alors il va falloir patienter un peu [… beaucoup].

Et vous, comment ça avance votre programme de dégommage des capitons ?! Prêt(e)s à jouer les Pamela/David sur la plage de Blankenberge ?!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

5 commentaires sur “Pourquoi j’ai abandonné le Top Body Challenge ?”