La marionnette de Pouvoir et ses trois marionnettistes
Culture,  Sorties

Pouvoir à La Roseraie [Théâtre]

Depuis quelques semaines, un ami me faisait du lobbying pour m’inciter à aller voir Pouvoir, une pièce de théâtre jeune public [à partir de 10 – 12 ans] dont le personnage principal est une marionnette… Si vous me connaissez un minimum, vous savez que l’univers “jeune public”, c’est pas trop le mien ! Et alors, le théâtre de marionnettes, encore moins ! Mais, à force de persuasion, il a réussi à me convaincre d’affronter la neige, le froid et les trottoirs verglacés des hauteurs uccloises, pour aller assister à Pouvoir, à La Roseraie.

Résumé

Le spectacle est joué par trois marionnettistes du collectif Une Tribu [Cécile Maidon, Noémie Vincart et Michel Villée] qui donnent vie à une marionnette qui, quelques minutes après le début du spectacle, décide de se rebeller. Elle n’a pas envie de jouer ce soir… Ou du moins, pas l’histoire qu’on lui propose. Alors, stop ! On arrête tout ! Il va falloir trouver une solution pour que le spectacle puisse avoir lieu. Mais une marionnette peut-elle prendre le pouvoir sur celleux qui l’animent ?!

Ce que j’en ai pensé ?!

J’ai vraiment passé un très bon moment durant ce spectacle, aussi bien adapté aux adultes qu’aux enfants. Les petit·es vont rire des cabrioles de la marionnette qui refuse de travailler, tandis que les plus grand·es ne pourront qu’être interpelé·es par les sujets qui sous-tendent le texte.

Car Pouvoir, de quoi ça nous parle ? D’abord, de consentement : la marionnette veut disposer de son corps et refuse de se laisser manipuler. Alors certes, ça prête à sourire, mais rapidement, on s’identifie à elle et on comprend en quoi, ce qu’elle dénonce est dérangeant. Et franchement, on en vient, par moments, à oublier que ce n’est pas “vraiment” elle qui parle.

Ensuite, la pièce parle des dangers d’obtenir le pouvoir, évidemment… Comment s’établissent les rôles et la hiérarchie dans une équipe [mais aussi, dans notre société], ce qui se passe quand une personne décide de jeter un coup de pied dans la fourmilière, comment s’obtient ou se reprend le pouvoir. C’est une occasion de faire comprendre ce qu’est ou n’est pas la démocratie au jeune public, comment on peut manipuler un vote, le tout avec beaucoup d’humour et une bonne dose d’autodérision. Et quelques moments où, en tant qu’adulte, on grince un peu des dents en transposant les jeux de la scène à notre vie politique…

Et puis, Pouvoir, ça ouvre les possibles… Et si, la marionnette pouvait prendre vie ? Et si, d’autres mondes nous étaient ouverts ? Quels choix ferions-nous ?

Je suis donc ressortie de cette pièce avec le sourire, quelques préjugés en moins sur le théâtre de marionnettes et l’envie de découvrir un peu plus ce qu’offre le panorama du théâtre jeune public [mais à petites doses hein, on rappelle que cela implique de devoir fréquenter d’un peu trop près des enfants, cette affaire-là ! ;)].

Et si je vous ai convaincu·es d’aller voir Pouvoir, sachez qu’ils tournent un peu partout en francophonie, donc jetez un œil pour voir s’ils ne viendraient pas près de chez vous ! 🙂

Le Teaser de Pouvoir

Un commentaire

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...