Couverture Les Petits Oiseaux
Lecture

Les Petits Oiseaux d’Anaïs Nin

Pour ce mois de février muy caliente des fantastiques classiques qui d’autre choisir qu’Anaïs Nin ?! Initialement, je souhaitais lire Venus Erotica mais ce sont Les Petits Oiseaux que j’ai croisés en librairie…

Là aussi, il s’agit d’un recueil de nouvelles érotiques répondant à une commande. Il s’ouvre sur la nouvelle éponyme dans laquelle on rencontre un peintre exhibitionniste qui aime particulièrement exposer son membre à la vue des petites filles qu’il attire grâce aux petits oiseaux qu’il a installé sur son balcon… Erk, ça donne le ton !

J’ai assez peu apprécié ma lecture. Certes, je comprends l’intérêt de l’étude de ce recueil, dans le cadre de l’histoire littéraire : une femme qui écrit de la littérature érotique et aborde à plusieurs reprises la question du plaisir féminin, ce n’est pas courant pour l’époque. Mais cela ne fait oublier ni le côté bien glauque de cet ouvrage [tendances pédophiles, violence, viols et j’en passe !], ni le style relativement pauvre de l’autrice, ni le côté très redondant des nouvelles.

En effet, les histoires se suivent et se ressemblent assez fort : il est souvent question de peintres lubriques qui attendent plus qu’une pose de leurs modèles, d’hommes subitement impuissants qui font payer, par des excès de violence, leurs moments de faiblesse aux femmes qu’ils baisent, d’adolescentes qui “séduisent” des hommes d’âge mûrs et autres clichés d’un autre temps.

Bref, heureusement que ce recueil était assez court, le supplice n’aura pas duré trop longtemps !

[On remarquera que je donne quand même souvent de ma personne pour mener à bien ce challenge, j’ai assez peu de nez pour trouver les classiques qui me transcendent…]

Et vous, quels étaient vos bijoux indiscrets ?!

 

Infos pratiques

  • Autrice : Anaïs Nin
  • Titre : Les Petits Oiseaux
  • Édition : Le Livre de Poche, 2008
  • Nombre de pages : 152 pages
  • Genre : nouvelles
  • Chez les autres participantes : Moka, Fanny (qui a aussi lu ces nouvelles de Nin),

 

9 commentaires

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

%d blogueurs aiment cette page :