Mille soleils splendides de Khaled Hosseini

Cette lecture du mercredi, vous êtes nombreuses à m’avoir encouragée à la sortir de ma PAL où elle patientait visiblement depuis janvier 2014 [merci Livraddict]. De cet auteur, j’avais lu Les cerfs-volants de Kaboul, roman qui m’avait véritablement bouleversée [au point de me faire verser quelques larmes dans le train] et je redoutais que celui-ci soit terriblement difficile à lire…

Résumé

Mariam est la fille illégitime de Jalil, un riche propriétaire de cinéma à Hérat. Même s’il aime profondément sa fille, il ne veut pas risquer de se déshonorer en la présentant au grand jour. Ainsi, lorsque la mère de Mariam décède, il ne tarde pas à marier l’adolescente à un riche marchand vivant à Kaboul et ayant 30 ans de plus qu’elle. Mariam découvre alors une vie de soumission et de violence auprès de cet homme détestable. Laila, quant à elle, vit à Kaboul, dans une famille aimante, auprès d’un père intellectuel qui pense que l’éducation est ce qui permettra à sa fille d’avoir une vie meilleure. L’enfant partage une amitié sans bornes avec Tariq, son voisin de trois ans son aîné, amputé d’une jambe lorsqu’il était tout jeune.

Quand les Soviétiques perdent le contrôle de l’Afghanistan et que la guerre s’invite à Kaboul, les vies de Mariam et Laila vont prendre un chemin commun. Commence alors une amitié puissante qui les aidera à supporter leur quotidien.

Ce que j’en ai pensé ?!

Ma lecture a été quelque peu faussée par l’immense spoil qu’est la quatrième de couverture de mon édition : elle raconte des événements qui n’adviennent qu’après environ 200 pages [sur un roman qui en compte 400, on arrive donc à la moitié – bravo champion !]. J’espère sincèrement que la maison d’édition a rectifié le tir dans les rééditions plus récentes car c’est vraiment dérangeant. De ce fait, j’appréhendais l’arrivée d’événements que je n’aurais normalement pas su anticiper à la lecture seule du roman.

Malgré l’horreur qui est décrite tout au long du récit, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Elle nous présente deux personnages féminins incroyables qui doivent constamment lutter pour conserver une vie décente dans une société toujours plus violente envers les femmes. Elles sont très différentes, ne serait-ce que par l’éducation qu’elles ont reçue mais chacune apporte énormément à l’autre et lui permet de survivre.

Ce roman, à travers la vie quotidienne de quelques familles afghanes, nous dépeint les changements politiques qu’a connu le pays entre le début des année 80 et les attentats du World Trade Center. On y voit comment, peu à peu, l’horizon de la population s’est rétréci jusqu’à l’enfermement provoqué par l’arrivée au pouvoir des Talibans. On se rend alors compte de la complexité des enjeux politiques qui prenaient place (et prennent toujours d’ailleurs) sur ce territoire.

Par ce récit, on entre également dans l’intimité des familles et on vit encore d’autres formes de violence, pas nécessairement liées à la guerre, subies essentiellement par les femmes : la pression pour enfanter un garçon ; la lutte quotidienne pour qu’une fois l’enfant né, il reste en vie suffisamment longtemps que pour devenir un adulte ; répondre à l’appétit sexuel de leur mari au physique rarement ragoûtant ; tenir la maison en ordre malgré le manque d’argent ; avoir des interactions extrêmement limitées en dehors de la cellule familiale ; etc. Tout cela fait véritablement froid dans le dos. Par moments, j’avais véritablement le cœur battant à la lecture de certaines scènes de violence domestique.

Mais tout n’est pas noir dans ce roman, bien au contraire ! Il nous montre que, même dans les pires moments, il est possible de connaître l’espoir, les rires et l’amour.

C’est une très belle lecture que je vous recommande si vous souhaitez mieux comprendre ce pays qu’on ne connaît qu’à travers les rubriques « guerre » et « terrorisme » de nos journaux télévisés.

Infos pratiques

  • Auteur : Khaled Kosseini
  • Titre : Mille soleils splendides
  • Edition : 10/18, 2009
  • Nombre de pages : 414 pages
  • Genre : contemporain

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “Mille soleils splendides de Khaled Hosseini”

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...