Glacé de Bernard Minier

Glacé de Bernard Minier dormait dans ma PAL depuis des mois et je me suis dit qu’on entrait dans la période idéale pour l’en sortir [faut dire aussi que j’ai subi certaines pressions de la part de mon amie M.]. Je ne sais pas pourquoi, sans doute parce que je ne suis pas une grande fanatique du froid et de l’hiver, j’avais une certaine appréhension à l’idée de lire ce roman. Au final, je suis contente de l’avoir enfin lu car j’ai été très agréablement surprise.

glace_minier

Résumé

Au fin fond des Pyrénées, le cheval d’un riche homme d’affaire est retrouvé pendu et décapité en haut d’un téléphérique. Quelques jours plus tard, un homme est à son tour retrouvé assassiné dans la montagne. Le Commandant Servaz, grand amateur de lettres et de musique classique, est placé sur l’affaire. Rapidement, les soupçons se portent sur les pensionnaires d’une prison – asile psychiatrique, l’Institut Wargnier, qui se situe non loin de là. Mais ne serait-ce pas une solution trop facile ?

Ce que j’en ai pensé ?!

Une chose est sûre, ce roman porte merveilleusement bien son nom : l’ambiance qui s’en dégage est absolument glaciale, le froid et la brume recouvrent tout. Les descriptions des scènes de crime, quant à elles, vous glacent littéralement le sang.

Durant tout le roman, on suit deux points de vue : principalement celui du commandant Servaz et de son adjoint Espérandieu, tout au long de leur enquête et plus ponctuellement, celui de Diane Berg, une jeune psychologue fraîchement arrivée à l’Institut Wargnier. Celui de Diane est intéressant car il ajoute une dimension d’angoisse : est-ce que les choses curieuses qui se produisent à l’Institut sont liées aux drames qui se jouent à l’extérieur ? Diane est-elle en danger ?

L’intrigue est bien ficelée : à plusieurs moments, j’ai cru deviner qui était le coupable ; certains personnages ont, à juste titre, attirés mes soupçons, mais je n’avais pas réussi à deviner l’identité du meurtrier avant qu’elle ne nous soit dévoilée. J’étais véritablement happée par l’enquête au point de décrocher difficilement de mon bouquin pour aller dormir et d’avoir failli manquer mon arrêt de métro. C’est assez rare pour être souligné.

J’ai également beaucoup aimé les personnages : bien sûr, le commandant Servaz est un flic torturé par son passé, avec une vie sentimentale désastreuse mais il a aussi quelques côtés attachants et originaux [il cite des locutions latines, rien que ça…]. Ses coéquipiers sont tout aussi atypiques et ça fait du bien, de sortir un peu des sentiers battus.

Bref, vous l’aurez compris, je vous conseille fortement cette lecture si vous aimez les thrillers glaçants !

Il s’agit du premier tome d’une série. J’ai déjà le tome 2, Le Cercle qui m’attend gentiment dans ma PAL, vous l’avez lu ?

Infos pratiques

  • Titre : Glacé [Commandant Servaz, tome 1]
  • Auteur : Bernard Minier
  • Edition : Pocket, 2011
  • Nombre de pages : 736 pages
  • Genre : thriller
  • Ma note : 17/20

Ce roman m’a également permis d’honorer le challenge Un pavé par mois pour décembre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

8 commentaires sur “Glacé de Bernard Minier”