Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux

Aujourd’hui, je reviens avec un conte jeunesse dont j’avais entendu du bien sur Booktube, notamment sur la chaîne de Margaud Liseuse [oui, faut que j’arrête de me laisser influencer…] : Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux.

Tant que nous sommes vivants

Résumé

Bo et Hama sont ouvriers dans une usine qui fabrique du matériel de guerre. Hama a toujours vécu dans cette ville mais Bo, par contre, est étranger. Ils vivent une jolie histoire d’amour sous le regard bienveillant de toute la communauté : en ces temps difficiles, le bonheur est rare et fait plaisir à voir… Jusqu’au jour où un terrible drame vient frapper leur ville : Bo et Hama sont alors contraints de prendre la fuite.

On les suit alors dans leur périple pour trouver le petit coin de paradis où ils pourront construire leur famille. Mais la route de la vie est semée d’embûches et les amoureux devront plusieurs fois réapprendre à vivre ensemble.

Ce que j’en ai pensé ?

Difficile de rendre un avis tranché sur ce roman. J’ai beaucoup aimé l’idée de départ : la quête de Bo et Hama et leur apprentissage de la vie de famille, en exil.

L’écriture d’Anne-Laure Bondoux est simple mais très belle : il y a une certaine poésie qui se dégage de ses lignes.

Ce qui m’a dérangée dans ce roman, c’est l’absence de points de repères : Bo et Hama vivent dans un monde très similaire au nôtre, dans une société qui ressemble fort à celles que l”on trouve en Europe. Néanmoins, jamais leurs aventures ne sont situées en termes d’espace et de temps. Cela donne un côté mystérieux et fantastique au récit mais celui-ci reste, cependant, fort ancré dans le réel. Bref, on ne sait pas trop sur quel pied danser…

Dans l’ensemble, c’est un joli récit initiatique qui aborde les notions de différence, d’amour et du besoin de garder une part d’indépendance pour ne pas s’oublier dans une relation.

C’est donc une lecture qui ne m’a transcendée, que je ne suis pas sûre d’avoir totalement comprise, mais qui ne m’empêchera pas d’aller jeter un coup d’œil aux autres ouvrages de l’auteure.

Connaissez-vous Anne-Laure Bondoux ? Qu’en pensez-vous ?

Infos pratiques

  • Titre : Tant que nous sommes vivants
  • Auteure : Anne-Laure Bondoux
  • Edition : Gallimard jeunesse, 2014
  • Nombre de pages : 298 pages
  • Type de public : jeunes adolescents, à partir de 12-13 ans
  • Ma note : 14/20.

Ce livre me permet de remplir une nouvelle catégorie du challenge 2016 de Mille vies en une : un livre dont ‘ai entendu parler sur la blogosphère.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

5 commentaires sur “Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux”