La Face cachée de Margo de John Green

Hé oui, j’ai encore une fois cédé aux sirènes du marketing littéraire suite au battage médiatique autour de la sortie de Paper Towns, au cinéma. Pendant mes vacances, j’ai donc lu La Face cachée de Margo pour comprendre d’où venait cet engouement [il faut vraiment que j’arrête de jouer au mouton en ce qui concerne la littérature jeunesse].

la-face-cachee-de-margo-663535

Résumé

Q. est amoureux de sa voisine et amie d’enfance, Margo Roth Spiegelman. Or, celle-ci ne lui accorde plus aucune attention depuis longtemps, étant trop occupée à construire et entretenir son rôle de reine du lycée délurée. Puis, un soir, à moins d’un mois de leur remise de diplôme, Margo débarque à l’improviste dans la chambre de Q. : elle souhaite l’emmener en virée vengeresse à travers la ville. Le lendemain, Margo a disparu, semant des indices nébuleux à l’attention de Q. pour qu’il la retrouve [du moins, c’est ce qu’il croit]. Une course contre la montre s’engage alors pour le jeune homme qui craint que Margo ne se soit sauvée pour se suicider.

Ce que j’en ai pensé ?

La Face cachée de Margo est un roman initiatique dans lequel Q., un garçon réservé, plutôt loser que populaire, va subitement sortir de sa coquille et prendre des risques pour sauver la fille dont il est amoureux.

Comme tout roman adolescent, il accorde une grande place à l’amitié et aux premiers émois amoureux. A travers le personnage de Margo, il aborde également la question de l’image que l’on renvoie et de la manière dont les autres nous perçoivent. Sujet ô combien délicat à l’adolescence.

Autant j’ai bien accroché au début de ce roman, autant il n’a cessé de me perdre au fur et à mesure que l’histoire avançait. J’ai trouvé que la quête de Q. prenait beaucoup trop de temps, tournait beaucoup trop en rond et était parfois vraiment trop tirée par les cheveux. Sans compter la partie “road trip” complètement irréaliste et ennuyeuse au possible.

Par contre, j’ai aimé l’usage fait du poème de Walt Whitman ainsi que les quelques références littéraires qui ponctuent le roman. C’est loin d’être prétentieux mais cela donne envie de se pencher davantage sur les ouvrages mentionnés, pour mieux comprendre de quoi il retourne.

Je pense que j’ai dû passer à côté de ce roman que j’ai trouvé pas trop mal mais sans plus.

Et vous, faites-vous partie des 100 000 lecteurs à l’avoir acheté ?  

Infos pratiques

  • Titre : La Face cachée de Margo (Paper Towns)
  • Auteur : John Green
  • Édition : Gallimard Scripto, 2009
  • Nombre de pages : 389 pages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

8 commentaires sur “La Face cachée de Margo de John Green”