Quoi qu’il arrive de Laura Barnett

Je reviens une fois encore avec un roman reçu suite à une action Masse Critique de Babelio : Quoi qu’il arrive de Laura Barnett. Pour celui-ci, faut bien avouer que c’est uniquement ma superficialité qui a parlé puisque ce qui m’a d’abord attirée, c’était sa jolie couverture girly. Mais je me dis que je devrais apprendre de mes erreurs et arrêter de me fier uniquement aux jolies couvertures…

Quoi_quil_arrive

Résumé

Un accident de vélo en 1958 est [pourrait être] à l’origine de la rencontre entre Eva et Jim. Elle est en couple avec le beau et talentueux acteur David Katz et souhaite devenir écrivaine tandis que Jim est un étudiant en droit qui rêve de tout plaquer pour vivre de la peinture. Qu’importe les chemins que vont prendre leurs vies, Eva et Jim resteront toujours intimement liés. Dans ce roman, Laura Barnett nous donne à voir trois versions de qu’aurait pu être leur avenir.

Ce que j’en ai pensé ?!

L’originalité de ce roman tient dans le fait que Laura Barnett part d’un moment particulier à partir duquel elle nous propose trois variations de l’histoire de deux personnages. Elle avance alors de manière chronologique, nous présentant des moments clés de leurs vies dans les trois versions possibles qu’elle a imaginées. La prouesse de l’autrice, c’est de parvenir à ne pas rendre ces moments trop redondants d’une version à l’autre, tout en y apportant des éléments communs.

Malheureusement, je n’ai pas su accrocher à ce roman. Tout d’abord, parce qu’à chaque début de chapitre, il me fallait un temps d’adaptation assez long avant de comprendre dans quelle version je me trouvais. Ensuite, parce que je n’arrivais pas spécialement à m’attacher aux personnages, qu’on ne fait qu’effleurer au début du roman. Ce n’est qu’arrivée aux trois-quarts du livre que j’ai commencé à me sentir à l’aise dans ma lecture. Ce qui est un peu tard…

Quoi qu’il arrive est un roman sur l’amour et l’importance d’une âme sœur, qu’importe le moment auquel on la rencontre. On y comprend que ce n’est pas toujours parce que l’amour est profond qu’il demeure heureux.

C’est aussi un roman qui souligne l’importance de la famille et des liens qui unissent des êtres, quelle que soit leur évolution dans la vie.

Mais surtout, c’est une histoire emprunte de tristesse et de malheur. Même quand l’amour est présent, la douleur n’est jamais loin. Et ça, il faut bien avouer que ça m’a sacrément plombé le moral alors que je m’attendais à une lecture beaucoup plus légère.

Enfin, Laura Barnett accorde une grande place à l’art dans son roman et à la difficulté que l’on peut éprouver lorsque l’on chercher à créer quelque chose, qu’importe la discipline que l’on exerce.

C’est donc une lecture qui est loin d’être vaine ou mauvaise, qui développe pas mal de sujets intéressants mais qui n’a pas su me toucher comme je l’espérais. Je remercie toutefois les éditions Les Escales pour cet envoi, ainsi que l’équipe de Babelio.

Vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?!

Infos pratiques

  • Autrice : Laura Barnett
  • Titre : Quoi qu’il arrive [The Versions of Us]
  • Edition : Les Escales, 2016
  • Nombre de pages : 464 pages
  • Genre : romance contemporaine, drame
  • Ma note : 13/20

Ce roman entre dans le cadre du challenge Un pavé par mois de Bianca, pour le mois de juin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

8 commentaires sur “Quoi qu’il arrive de Laura Barnett”