Te laisser partir de Clare Mackintosh

Lorsque l’équipe de Babelio m’a contactée pour me proposer de participer à ce Masse Critique, je n’avais encore jamais entendu parler de ce livre. Te laisser partir est le premier roman de Clare Mackintosh et c’est assurément une réussite !

Te laisser partir

Résumé

A quelques semaines de Noël, Jacob, 5 ans, se fait renverser en rentrant chez lui. Il meurt sur le coup. Le conducteur l’abandonne sous les yeux de sa mère, dévastée. Quelques jours après l’accident, Jenna décide de tout quitter pour espérer survivre au drame qu’elle a vécu. Sculptrice de métier, elle ne peut plus exercer son art et se reconvertit comme photographe. Elle arrête sa course dans un petit village du littoral gallois.

Pendant ce temps, le capitaine Stevens et son équipe tentent par tous les moyens de retrouver celui qui a tué Jacob.

Ce que j’en ai pensé ?

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture ! Pourtant, je me suis longuement demandé en quoi ce roman était un thriller, ayant plutôt l’impression de me retrouver face à une romance… Je me suis même dit que la maison d’édition essayait de surfer sur la vague de succès de romans comme Les Apparences ou Avant d’aller dormir, pour faire sa promotion. Puis, au milieu du roman, un retournement de situation pour le moins inattendu est venu ébranler toutes mes convictions.

La forme du roman est vraiment intéressante et participe au côté très dynamique de celui-ci. Dans la première partie, on alterne entre une narration à la première personne du singulier, suivant le point de vue de Jenna, et une narration omnisciente classique, s’intéressant à l’avancée de l’enquête. Dans la seconde partie, un troisième point de vue s’ajoute : celui d’un homme qui a partagé la vie de Jenna, avant l’accident et qui s’adresse directement à la jeune femme.

Il est difficile de ne pas s’attacher au personnage de Jenna tellement son histoire est touchante. Et c’est clairement ce que souhaite l’auteure. Au départ, on ne comprend pas ses choix, on a tendance à la prendre pour une grande parano, puis peu à peu, les choses s’imbriquent et tout devient plus clair.

J’ai également apprécié le fait qu’on suive le capitaine Stevens dans son enquête mais aussi à travers ses soucis familiaux qui viennent rappeler l’homme derrière l’uniforme : on vit avec lui les difficultés à élever un ado, à concilier une vie pro palpitante et une vie familiale de moins en moins passionnante.

Te laisser partir, en dehors de son caractère de thriller, est également un roman sur la vie de couple : l’émerveillement d’une nouvelle idylle qui commence, l’installation de la monotonie et, parfois, le déclenchement de la violence…

J’ai vraiment été happée par cette lecture : m’y arrachant avec difficulté pour aller dormir ou espérant presque que mon métro soit retardé pour grappiller encore quelques pages. Il y a quelques facilités, quelques personnages trop stéréotypés (comme le propriétaire de Jenna, par exemple) mais globalement, c’est un bon roman qui fait son job de divertissement… Je ne peux donc que vous le conseiller car il figure clairement parmi les thrillers psychologiques les plus prenants que j’ai lus dernièrement !

Merci aux éditions Marabooks pour cette jolie découverte !

Connaissez-vous ce roman ou cette maison d’édition ?!

Informations pratiques

  • Titre : Te laisser partir
  • Auteure : Clare Mackintosh
  • Edition : Marabooks, février 2016
  • Nombre de pages : 450 pages
  • Ma note : 17/20

Et dernier point positif : ce roman me permet de rempiler pour le challenge de Bianca du mois de février…

challenge-un-pave-par-mois

… et pour le challenge 2016 de Mille vies en une, dans la catégorie “Un livre de la rentrée littéraire de janvier”.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

  1. Ping : Liste des participants Challenge 1 pavé par mois – des livres, des livres !

  2. Ping : Challenge 1 pavé par mois : livres lus en février 2016 – des livres, des livres !