Courir dans le Sud de Bruxelles

Trouver des endroits sympas pour courir, qui ne sont pas envahis par la foule, ce n’est pas toujours fort évident ! Alors, je me suis dit que ça pourrait être sympa pour vous que je vous partage ma quête du Graal [et vu mon peu de lectorat bruxellois, je ne prends pas non plus trop de risques que vous envahissiez mon espace ^^]

Quand j’ai fait ma première tentative bruxelloise pour me remettre au sport, il y a quelques années, je ne connaissais pas la ville aussi bien qu’aujourd’hui. Du coup, mon choix s’était porté sur une « valeur sûre » proche de mon lieu de vie : le tour du campus de la plaine à Ixelles, une boucle d’un peu plus de 2km, entièrement sur piste cyclable goudronnée. Mais rapidement, je me suis rendu compte que :

  • de 1, tourner en rond m’amusait peu ;
  • de 2, il fallait un peu trop slalomer entre les cyclistes et les piétons ;
  • de 3, courir le long d’artères fort fréquentées, c’est assez peu agréable.

J’ai donc rapidement abandonné cette idée saugrenue et la course à pied en général pour retrouver le confort de mon canapé [non, ma motivation n’était pas vraiment très profonde à l’époque].

Promenade verte - sortie running en juillet 2014
Promenade verte – sortie running en juillet 2014

Puis, en février de cette année, je m’y suis remise, pleine de bonne volonté ! Restait à trouver l’endroit où courir et prendre un peu plus de plaisir !

Au cours de mes promenades cyclistes avec Chéri, j’ai découvert la Promenade verte [un parcours cyclable de 60 km autour de Bruxelles] et plus particulièrement, la portion qui relie Auderghem à Woluwé. Celle-ci, faite d’un sentier mi-dur, mi-gravier, suit l’ancienne ligne de chemin de fer et est largement bordée d’arbres, de plaines de jeux pour les enfants, etc. Donc, c’est vraiment un endroit agréable. Quand il pleut un peu, les arbres vous protègent de la pluie et quand il fait trop chaud, ils vous permettent de profiter de l’ombre [parce que les rares fois où le soleil tape à Bruxelles, il ne fait pas les choses à moitié]. Le revers de la médaille, c’est qu’en soirée, surtout quand il fait beau, cette promenade devient une vraie « autoroute à vélos » et que le dimanche, elle est envahie pour les familles, donc là encore, il faut apprendre à slalomer ! Par contre, pour ceux qui ont la chance de travailler en horaire décalé ou pour les étudiants, les jours de semaine durant la journée, c’est d’un calme absolu ! Ha oui, petit détail qui a toute son importance, dans le sens Woluwé-Auderghem, la fin du parcours grimpe sec !

Entrée de la promenade verte à Beaulieu. Crédit photo : Dessin et construction.
Entrée de la promenade verte à Beaulieu. Crédit photo : Dessin et construction.

Quand je n’ai pas envie de faire l’aller-retour sur la promenade, je coupe alors par le Parc de la Woluwe pour rentrer vers Auderghem. Celui-ci est parcouru de sentiers en graviers ou de chemins bétonnés qui sont également très agréables et assez peu fréquentés en soirée, durant la semaine. Par contre, le parc est assez vallonné donc c’est un facteur à prendre en compte si vous débutez [Oui, il y a un pey qui s’est amusé à chanter Le Plat Pays, mais il ne parlait clairement pas de Bruxelles dans sa chanson pour ceux qui en douteraient encore…]! Le parc mène alors au Quartier du Chant d’Oiseau [qui porte un peu moins bien son nom depuis que les avions ont remplacés les oiseaux… Merci Mr Wathelet !], un entrelacs de petites rues très très calmes où il est également tout à fait possible de courir en toute quiétude. D’ailleurs, je pense que c’est le trajet que je privilégierai en hiver, une fois qu’il fera trop noir pour s’aventurer sur la Promenade Verte.

Parc de Woluwé. Crédit photo : LaLibre.be
Parc de Woluwé. Crédit photo : LaLibre.be

Autre poumon vert de la capitale, la Forêt de Soignes ! L’Adeps, dont le centre sportif se situe à l’entrée d’Auderghem, en partenariat avec la Région de Bruxelles capitale, propose 3 parcours balisés à destination des coureurs, de 5, 10 et 20 km. Le bon plan pour éviter de se perdre parmi les centaines de sentiers quasi identiques qui sillonnent ces bois [oui, oui ça sent le vécu…]. L’entrée se fait au-delà du parking, situé en-dessous du centre sportif. J’ai testé le parcours de 5 km ce dimanche durant le temps de midi et j’ai totalement été charmée ! Il y avait vraiment peu de monde alors qu’il faisait un temps parfait pour courir [sec, ni trop chaud, ni trop froid] ce qui fait que par moments, j’étais seule au milieu des bois avec le chant des petits oiseaux comme unique son audible. Le pied ! 🙂 Il y a des panneaux indicateurs à chaque intersection donc peu de chance de se tromper. Par endroits, il faut franchir de petits ponts de bois ou des barrières visant à empêcher le passage des cyclistes, ce qui rend le parcours un rien pittoresque. Le seul bémol de cette initiative, ce sont les pavés romains en début [et fin] de parcours. Franchement, qui a un jour pensé que ce genre de chemin était confortable pour courir ou rouler à vélo ?! Soit tu te tords la cheville à chaque pas, soit ta monture se brinquebale à chaque tour de roue… [Oui, je sais, les Romains avaient d’autres chats à fouetter à l’époque… Passons]. Heureusement, cette portion est assez courte donc ça ne vous empêche pas trop d’en profiter ! Ah oui, dernière chose, ne faites pas comme moi, n’espérez pas rallier le centre en courant depuis la ville, vous mourrez avant [non, je n’exagère pas]! Le centre est vraiment situé en sortie de ville et ça grimpe sec pour l’atteindre ! Par contre, il y a des Villo! juste devant, ainsi que l’arrêt de la ligne de bus 72 et c’est à 5 minutes [en courant doucement] de la station de métro Hermann-Debroux. Vous pouvez également vous y rendre en voiture, mais c’est moins bon pour l’écologie :-p

Crédit photo : www.foret-de-soignes.be
Crédit photo : www.foret-de-soignes.be

Et vous, d’autres bons plans à partager sur Bruxelles ?

Et les autres quels sont vos parcours préférés par chez vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

5 commentaires sur “Courir dans le Sud de Bruxelles”