Conférence Made in Japan – Voyageurs du monde & Issekinicho

[Article sponsorisé]

Il y a quelques jours, Martin, qui travaille pour le groupe Voyageurs du monde, m’a proposé d’assister à une conférence intitulée Made in Japan, organisée dans leur antenne bruxelloise. Celle-ci était présentée par deux blogueurs-voyageurs (Alexandre Bonnefoy et Delphine Vaufrey) qui sont également les éditeurs de la maison des Editions Issekinicho. Intéressée par leur parcours d’éditeurs, j’ai accepté avec plaisir.

Conférence Made in Japan

Voyageurs du monde, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une agence qui vous aide à construire un voyage sur-mesure. Que vous ayez une idée précise de l’endroit où vous souhaitez aller ou non, ils se chargent de vous orienter et de vous conseiller au mieux pour organiser un séjour qui soit le plus adéquat à vos envies. Ils assurent également un suivi, sur place, si vous en ressentez le besoin.

D’après ce que j’en ai vu, c’est davantage une agence à contacter lorsque vous désirez vraiment faire un très beau voyage [comme votre voyage de noces, par exemple] ou rejoindre une destination exotique ou méconnue plutôt que pour booker vos vacances annuelles à la Costa del sol.

Pour faire découvrir des destinations moins connues du grand public, ils organisent régulièrement [tous les 3-4 mois] des conférences, des expositions photos, etc. autour d’une thématique en lien avec le voyage ou un pays, en particulier. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu la conférence Made in Japan.

Plus d’infos : leur site internet.

~~~~~~~~~~

Editions Issekinicho

En 2010, Alexandre et Delphine, tous deux illustrateurs de métier, ont décidé d’aller vivre au Japon après y avoir fait un séjour de trois semaines qui les avait charmés. Ils y sont restés deux ans durant lesquels ils ont continué à travailler et ont sillonné le pays de long en large, prenant de magnifiques photos. Dans le même temps, ils alimentaient leur blog, dédié à leur vie japonaise.

Une fois rentrés en France, l’idée leur est venue de publier des ouvrages reprenant leurs photos et racontant leur vision du Japon. Craignant d’être bridés dans leur création, ils ont décidé de créer leur propre maison d’édition pour éditer leurs ouvrages. C’est ainsi que sont nées les éditions Issekinicho. Leur premier livre s’appelle Neko Land et raconte, par le biais de superbes images, la vie japonaise à travers les yeux des nombreux chats qui peuplent l’île.

Catalogue_Issekinicho

Aujourd’hui, leur catalogue comprend 7 ouvrages, allant de la littérature jeunesse aux beaux livres de photographie, en passant par la bande dessinée et les livres de jeux. De ce que j’en ai vu, ces livres sont vraiment originaux et de belle qualité : je garde l’idée sous le coude pour un éventuel cadeau à l’un ou l’autre ami, intéressé par le Japon.

Alexandre et Delphine ont vraiment l’air passionnés par leur activité et ça donne vraiment envie de les soutenir !

~~~~~~~~~~

Et cette conférence, dans tout ça ?!

La soirée se découpait en plusieurs étapes :

  • la conférence en elle-même [qui devait initialement durer 45 minutes mais qui a bien dû frôler l’heure et demie] ;
  • une séance de dédicaces ;
  • un “walking dinner” ;
  • des ateliers par groupes de six personnes, expliquant la cérémonie du thé japonais.

Alexandre et Delphine ont commencé par expliquer comment leur était venue l’envie de partir au Japon et quelles ont été les formalités administratives nécessaires à leur installation.

Attention, ça va commencer…

Ensuite, ils ont partagé quelques anecdotes concernant leur vie sur place : le luxe de vivre dans un appartement de 36,3m2, les différences de mentalités entre Japonais et Français, etc. Saviez-vous qu’au Japon, les fruits et les légumes sont considérés comme des produits de luxe tellement ils sont chers et rares ?! Visiblement, vous êtes au top quand vous vous présentez chez des amis avec un rang d’oignons ! Nous avons également découvert un lieu typiquement japonais : le Onsen, un bain thermal où les tatouages sont interdits. Toutes ces anecdotes étaient illustrées par des dessins que Delphine avait réalisés pour leur blog lorsqu’ils vivaient là-bas.

Après cela, les deux voyageurs nous ont présentés les endroits qu’ils conseillent de visiter lors d’un séjour au Japon : notamment, les environs du Mont Fuji ainsi que différentes villes où ont lieu des festivals et des processions en l’honneur de divinités [le monde qui se presse lors de ces processions, c’est complètement fou !].

Toute la conférence était richement illustrée par les photos prises par Alexandre durant leur séjour [pour en avoir un aperçu, aller faire un tour sur leur blog]. Sincèrement, alors que l’Asie ne fait clairement pas partie des destinations que je compte découvrir dans les prochaines années, ils ont réussi à me faire envisager d’aller faire un tour du côté du Japon tellement les images qu’ils nous montraient étaient belles !

Alexandre a également distillé ses conseils pour éviter les hordes de touristes, profiter de la météo au mieux selon les buts du séjour, etc. Pour quelqu’un qui souhaiterait préparer un voyage au Japon, la soirée était une véritable mine d’informations !

La conférence s’est terminée par une présentation de leur travail au sein de la maison d’édition, de leurs différents ouvrages et leur histoire avant une session de questions-réponses avec les spectateurs.

Exemple d’illustrations qui ponctuaient la conférence…

Vous l’aurez compris, je ne regrette absolument pas d’avoir participé à cette soirée et je compte bien suivre l’évolution de leur maison d’édition.

Par contre, je ne pourrais pas vous donner mon avis sur les autres activités de la soirée. Tout d’abord parce qu’il y avait beaucoup de monde [et pas vraiment d’endroit sûr pour déposer tout mon barda, ça m’apprendra à aller faire du shopping avant une conférence…] que ce soit autour du buffet ou de la table des conférenciers. Or, vous l’imaginez bien si vous me lisez régulièrement, je déteste devoir jouer des coudes pour regarder quelque chose ou pour attraper à manger. Mon amie M. a réussi à attraper un maki qu’elle a trouvé délicieux [je ne sais pas d’où il venait, par contre]. Du coup, puisque nos estomacs criaient famine et qu’il commençait à se faire tard, nous avons choisi de rejoindre le quartier St Boniface pour nous sustenter et discuter à notre aise de la soirée et des idées qu’elle nous a données.

Ce qui attendait les participants à l’atelier de cérémonie du thé…

Je remercie donc l’équipe des Voyageurs du monde pour leur accueil ainsi que les éditions Issekinicho pour cette très jolie découverte !

Vous êtes déjà allé au Japon ?! 

Rendez-vous sur Hellocoton !