Viens donc chercher l’amour au TTO !

Ce week-end, j’ai eu la chance d’assister à la première pièce de théâtre écrite par Myriam Leroy : Cherche l’amour, actuellement jouée au TTO. Pour ceux qui me connaissent depuis longtemps, vous savez déjà que j’aime beaucoup Myriam Leroy. Pour les autres, vous apprendrez donc que c’est quelqu’un que j’admire depuis que je l’ai découverte à la Belle Epoque de Snooze, sur Purefm [du temps où je ne me trouvais pas trop vieille pour les écouter de grand matin]. J’étais donc très curieuse de voir ce que pouvait donner une pièce de théâtre écrite par elle.

Scène de Cherche l'amour
Crédit photo : site internet du TTO.

De quoi ça parle ?!

Dans un café bruxellois, quatre jeunes serveurs suivent les pérégrinations amoureuses de leurs clients. Entre ceux qui cherchent l’amour sur les réseaux sociaux et ceux qui répondent à de curieuses petites annonces, ils ont de quoi se payer quelques tranches de rire.

Et si, finalement, le plus simple et le plus efficace pour trouver l’amour, ce n’était pas simplement d’ouvrir les yeux sur les personnes qui nous entourent ?!

Ce que j’en ai pensé ?!

Honnêtement, je n’ai pas vu le temps passer ! J’avais quelques réticences car je ne suis pas spécialement quelqu’un que l’on peut qualifier de “bon public”. Généralement, il en faut déjà beaucoup pour me faire rire et là, je dois dire que les répliques ont souvent fait mouche ! Il y avait, certes, quelques longueurs à deux-trois moments : je dirais que certaines scènes auraient pu être raccourcies, mais globalement, je me suis beaucoup amusée !

Dans cette pièce, on nous offre une véritable caricature de la société actuelle en ce qui concerne les relations amoureuses. Les traits sont souvent poussés à l’extrême [parfois peut-être un peu trop], ce qui provoque des situations pour le moins cocasses, mais je n’ai pas pu m’empêcher de retrouver des manies/personnages que j’ai déjà eu l’occasion de croiser dans la vie quotidienne [ceux qui fréquentent la Plux, le jeudi soir, y trouveront leur compte]. Certaines scènes sentent curieusement le vécu avec une petite pointe de “voilà ce que j’aurais bien voulu sortir à ce gros connard à ce moment-là” . Par contre, le point de vue qui nous est donné ici est incontestablement celui d’une jeune femme, un brin féministe et habituée des quartiers sud de Bruxelles.

Du côté de la mise en scène, j’ai beaucoup aimé les jeux proposés autour des changements de “costumes”. En effet, chaque comédien endosse une dizaine de rôles différents et, plutôt que de chaque fois se rhabiller en coulisses, certains changements font directement partie du spectacle et ça rend pas mal du tout ! A chaque nouvelle scène, il y a également une sorte d’arrêt sur images pendant lequel un des personnages se présente, à la façon “profil personnel pour site de rencontres” : j’ai trouvé ça original et souvent drôle.

On sent que la pièce est encore toute jeune [il me semble que c’était la troisième représentation] car les comédiens se sont encore payés quelques fous-rires mais ils sont assez bien parvenus à se rattraper.

J’ai été particulièrement impressionnée par Myriem Akheddiou qui est un véritable caméléon ! C’est celle qui, pour moi, incarnait le plus intensément ses personnages même si j’ai trouvé que le jeu de chacun était très bon ! Ce ne doit d’ailleurs pas être un exercice facile de camper autant de personnages différents en une seule représentation.

Que dire de la morale de l’histoire si ce n’est qu’elle nous pousse à retrouver plus de naturel dans nos relations [du moins, c’est comme cela qu’on l’a compris] et que ça me parle plutôt bien ?!

Vous l’aurez compris, je vous conseille vivement d’aller voir cette pièce si, généralement, vous aimez l’humour de Myriam Leroy [on reconnaît indéniablement sa plume dans certaines répliques]. Et si vous ne la connaissez pas encore, c’est une belle manière de la découvrir.

Alors ça vous tente ?!

Infos pratiques

  • Titre : Cherche l’amour
  • Ecrit par : Myriam Leroy
  • Mise en scène : Nathalie Uffner
  • Comédiens : Myriem Akheddiou, Sandy Duret, Pierre Poucet et Marc Weiss
  • : TTO – Galerie de la Toison d’or, à Bruxelles
  • Quand : du 27 octobre au 26 novembre 2016
  • Plus d’infos : sur le site du TTO

Encore merci à l’équipe du TTO pour cette très sympathique soirée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaire sur “Viens donc chercher l’amour au TTO !”

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...