Je lis donc je suis
Lecture

Je lis donc je suis – Édition 2020

Je pense que c’est la première année que je parviens à compléter le tag “Je lis donc je suis” de manière pertinente (et donc, à le publier…).

Le principe : répondre à chaque question par le titre d’un livre lu pendant l’année qui vient de s’écouler. En 2020, je n’ai pas été très assidue dans mes chroniques donc malheureusement, vous n’en n’aurez pas pour chacun de mes choix… Sachez que la plupart sont de bonnes voire de très bonnes lectures.

Décris toi…

L’Enfant perdue (Elena Ferrante)

Comment te sens tu ?

Je vais mieux, merci (Brent Williams et Korkut Oztekin)

Décris où tu vis actuellement…

Chez soi (Mona Chollet)

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais tu ? 

Ma Cabane (Olivier Garance et Delphine Saubadier)

Ton moyen de transport préféré ?

Femmes qui courent avec les loups (Clarissa Pinkola Estes)

Ton/ta meilleur(e) ami(e) est…

My Absolute Darling (Gabriel Tallent)

Toi et tes amies vous êtes…

Présentes (Lauren Bastide)

Comment est le temps ?

Tout le bleu du ciel (Melissa Da Costa)

Quel est ton moment préféré de la journée ?

Le Diable, tout le temps (Daniel Ray Pollock)

Qu’est la vie pour toi ?

L’Art de perdre (Alice Zeniter)

Ta peur ?

Tout s’effondre (Chinua Achebe)

Quel est le conseil que tu as à donner ?

Lâchez-nous l’utérus (Fiona Schmidt)

La pensée du jour…

Tant pis pour l’amour (Sophie Lambda)

Comment aimerais tu mourir ?

I Am, I Am, I Am (Maggie O’Donnell)

Les conditions actuelles de ton âme ?

Les Moissons funèbres (Jesmyn Ward)

Ton rêve ?

L’Art de la joie (Goliarda Sapienza)

Inspiration trouvée chez Elora.

Un commentaire

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

%d blogueurs aiment cette page :