Culture,  Lecture

9 livres pour 2019

Salut !

Comme en 2018, j’ai envie de me constituer une petite pile de livres que je souhaiterais lire au cours de l’année qui commence. Comme vous allez le voir, le choix est assez éclectique avec des romans (contemporains, historiques ou classiques) et des essais.

  • Le Carnet d’or de Doris Lessing : je ne connaissais pas du tout ce roman avant qu’Hajar ne le présenté à plusieurs reprises sur sa chaîne. Elle en a reparlé dernièrement puisqu’il s’agit de sa meilleure lecture de l’année 2018, ce qui a achevé de me convaincre de le découvrir à mon tour. Si j’ai bon souvenir [car j’ai oublié de quoi le roman parlait exactement et je voudrais en savoir le moins possible avant de le commencer], j’y trouverai des réflexions sur l’écriture, la littérature mais aussi le féminisme.
  • Notre Dame de Paris de Victor Hugo (illustré par Benjamin Lacombe) : vous l’avez croisé dans plusieurs PAL ces derniers mois… Il doit être lu pour la fin de l’année ! Cela tombe bien, je dois lire un roman illustré dans le cadre du challenge 2019 de Mille vies en une. Voilà qui devrait me forcer un peu à m’y plonger. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir envie de le lire !
  • Une chambre à soi de Virginia Woolf : il semblerait que ce soit un classique de la littérature féministe et il est justement sorti dans cette magnifique édition pour Noël… Que dire de plus ? Je suis faible et influençable !
  • La vraie vie d’Adeline Dieudonné : ce roman de la rentrée littéraire de septembre a beaucoup fait parler de lui. Il raconterait l’enfance et l’adolescence d’une jeune fille qui grandit dans une famille dysfonctionnelle. D’après les avis que j’ai pu lire ou entendre, il est très dur mais magnifique. La chronique de Fanny m’avait déjà convaincue que je le lirais un jour et mon amie M. m’a carrément ordonné de le lire… J’ai donc profité d’un bon reçu à Noël pour l’acquérir et maintenant, je n’ai plus d’autre choix que de m’exécuter !
  • La Fortune des Rougon d’Emile Zola : cela fait des années que je me suis fixé l’objectif d’un jour lire l’entièreté de la saga des Rougon Macquart, que je possède déjà dans ma biblithèque dans une toute vieille édition du Livre de Poche avec les tranches colorées. Mais je ne parviens jamais à me lancer [faut dire que mon expérience de l’Assommoir en rhéto m’a pas mal refroidie]. Du coup, je me dis que si je l’annonce ici, je vais enfin trouver la motivation pour le commencer. Ha oui, et comme je suis psychorigide [paraît-il], j’ai dans l’idée de la lire dans l’ordre et non pas de piocher dans la saga selon mes envies du moment. Dans ce premier volet, nous découvrons les origines de la famille qui va nous occuper sur plus de 20 tomes.
  • Aux portes de l’éternité de Ken Follett : cette année, je voudrais vraiment terminer cette saga familiale qui nous emmène cette fois en pleine guerre froide après nous avoir fait vivre l’enfer des deux guerres mondiales. C’est toujours un plaisir de me plonger dans les romans de Ken Follett : la seule chose qui me retient chaque fois de commencer ce troisième tome, c’est sa taille plus que volumineuse assez peu pratique à trimballer au quotidien dans les transports en commun.
  • Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estes : cet essai, qui doit nous faire découvrir le mythe de la femme sauvage et son histoire m’intrigue beaucoup. Je l’ai déjà croisé à plusieurs reprises dans des bibliographies d’ouvrages féministes ou dans des vidéos qui traitent de ce thème. J’aimerais donc comprendre ce qu’il apporte au domaine.
  • Orientalism d’Edward Said : là encore, ceux qui la suivent reconnaîtront l’influence d’Hajar qui en avait parlé il y a quelques mois [malheureusement, il semblerait que cette vidéo n’ait pas survécu à la grosse session d’effacement qu’elle a faite sur sa chaine] et m’avait donné envie de le découvrir. Après des mois à écumer les librairies sans succès [impossible de le trouver en librairie en français sans le commander], j’ai été plus qu’agréablement surprise de le découvrir dans le rayon anglophone de chez Pêle-Mêle. J’espère qu’il sera suffisamment accessible pour moi. Je devrais y apprendre comment l’Occident a façonné le mythe de l’Orient et l’influence que cela a eu dans la culture orientale et sur l’image que les orientaux ont d’eux-mêmes. L’auteur se base notamment sur l’analyse de la littérature occidentale : je pense que cela peut être absolument passionnant !
  • Captive de Margaret Atwood : on termine cette liste avec un roman ! J’avais beaucoup aimé The Handmaid’s Tale de la même autrice et souhaitais découvrir d’autres ouvrages d’elle. Vous vous en doutez, la couverture de celui-ci a accroché mon oeil et son résumé a achevé de me convaincre de le prendre. On va y suivre une adolescente condamnée à la perpétuité pour avoir commis un double meurtre, ce qu’elle nie.

Voilà pour 9 des livres que je souhaiterais lire au cours de l’année 2019. Il en a encore une sacrée flopée qui me fait envie dans mes étagères, mais je vous les présenterai en temps voulu.

Et vous, quelles sont vos lectures prévues pour 2019 ?!

 

2 commentaires

  • Laura Wiwi

    Il y en a plusieurs qui me font envie dans cette liste, notamment Une chambre à soi.
    Captive, je l’ai tenté mais n’ai pas réussi à dépasser les cent premières pages 🙁

    • Maghily

      Ho dommage pour Captive ! 🙁 J’espère que j’accrocherai davantage…

      Une chambre à soi, on le voit beaucoup passer sur les réseaux en ce moment… Ça participe sûrement à notre envie de le découvrir.

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...