Pal Hiver 2018-19

En ces derniers jours de décembre, il est temps de vous présenter la pile à lire que je me suis concoctée pour cet hiver ! Mais, avant de vous dévoiler quelles seront mes prochaines lectures, comme d’habitude, revenons sur la saison qui vient de se terminer, afin de voir si je me suis tenue à mes prévisions

  • Homo Deus de Yuval Noah Harari : ce second opus, qui se penche sur l’avenir de l’humanité, même s’il était très intéressant, m’a beaucoup moins plu que le premier. Je l’ai trouvé fort redondant.
  • Why I’m no longer talking with white people about race de Reni Eddo-Lodge : un essai qui m’a sortie de ma zone de confort et que je conseille à tous. Si, comme moi, vous êtes blanc.he, vous risquez d’avoir les oreilles qui chauffent mais, parfois, ça fait du bien d’être replacé.e face à ses responsabilités ! Cet essai a été traduit en français, si l’anglais n’est pas votre tasse de thé.
  • Ceux qui restent de Marie Laberge : comme j’avais hâte de retrouver la plume de Marie Laberge ! J’avais adoré Le Goût du bonheur et je ne savais pas trop à quoi m’attendre ici… Ceux qui restent est un roman à plusieurs voix, celles des proches de Sylvain qui tentent de continuer à vivre après son suicide. Ce n’est pas une lecture évidente mais l’autrice nous propose des réflexions assez profondes sur le deuil, les obligations familiales et l’amitié. Une belle lecture.
  • La Zone du Dehors d’Alain Damasio : en ces temps chahutés, c’est une lecture qui pourrait inspirer certains révoltés. Ici, nous découvrons Cerclon, une société créée sur Saturne par les humains occupés à détruire à détruire la Terre. Sur Cerclon, la sécurité est à son paroxysme afin d’assurer un meilleur vivre ensemble. Cependant, les militants de la Volte remettent ce modèle en question car, pour eux, une vie si cloisonnée n’est plus une vie ! C’est un roman d’anticipation assez complexe, souvent passionnant, mais qui ne m’a pas subjuguée autant que la Horde du Contrevent, magnifique roman du même auteur [faut dire que la barre était placée vachement haut].
  • Bitna, sous le ciel de Séoul de JMG Le Clézio : un roman que j’ai finalement lu deux fois au cours de ces derniers mois… A la première lecture, j’avais été assez déçue par son côté peut-être trop naïf et par ses personnages, auxquels je ne suis pas parvenue à m’attacher. Ma deuxième lecture m’a permis de mieux appréhender le travail de construction de l’auteur mais ne m’a toujours pas réconciliée avec les personnages.
  • Demain, les chats de Bernard Werber : plus jeune, j’étais une grande fan de l’auteur, puis je me suis lassée, trouvant qu’il utilisait toujours les mêmes ficelles. Quand ce roman est sorti, j’ai été intriguée par tout le battage qu’on en a fait et, encore une fois, je dois bien avouer que j’ai été déçue [faut que j’arrête de me fier aux romans qui reçoivent trop de publicité de personnes qui n’appartiennent habituellement pas à la sphère livresque, je suis sûre qu’elles ne l’ont même pas lu]. Il y a trop de lieux communs, servis par des chats philosophes qui servent à ouvrir les yeux des lecteurs humains sur l’avenir que l’auteur imagine pour notre société. Malheureusement, les réflexions m’ont semblé assez naïves et tous les événements relatés sont finalement assez attendus. Souvent, j’ai levé les yeux au ciel pendant ma lecture, néanmoins, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller au bout pour en connaître le dénouement.
  • Le Gang des rêves de Luca Di Fulvio : l’une de mes meilleures lectures de ces derniers mois ! Un roman d’aventure absolument palpitant dans le sombre New-York des années 30-40. Il est parfois violent mais vraiment beau ! Assurément, celui de je vous conseille en priorité dans cette PAL !
  • Beloved de Toni Morrison : cela faisait un moment que je souhaitais lire un roman de cette autrice. Avec Beloved, on est à nouveau dans un roman qui aborde la question de l’esclavage [je crois que ce fut LE thème de mon année 2018] et plus particulièrement des ravages qu’il peut causer dans une famille qui a pourtant pu sortir de cette condition. Folie de ces personnages que la vie a trop fait souffrir ou éléments surnaturels ? C’est la question que se pose le lecteur lorsqu’il découvre ce texte atypique, qui le fait voyager à différentes époques, au rythme des souvenirs de Sethe, la femme qui a été jusqu’à commettre l”irréparable pour que ses enfants ne soient plus esclaves. C’est une lecture vraiment difficile, par sa forme brouillon qui dépeint l’esprit embrumé de Sethe mais aussi par les événements tragiques qu’il relate. Même si je n’ai pas apprécié ma lecture autant que je l’espérais, j’ai très envie de continuer ma découverte de l’œuvre de cette autrice.

Comme vous pouvez le voir, c’est bien la première fois que je parviens à lire tous les ouvrages prévus pour la saison et j’en suis assez fière ! D’autant plus que ce ne sont pas les seuls livres que j’ai découverts durant ces trois derniers mois : on peut également y ajouter Martin Eden, de Jack London lu dans la foulée du Gang des rêves, Écriture de Stephen King, lu dans le cadre du Non-Fiction November ou encore, Le Féminisme d’Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu.

Et maintenant, place aux livres que j’ai prévu de lire durant cet hiver !

  • Harry Potter and the Chamber of Secrets de JK Rowling : je trouve que les vacances de Noël sont le meilleur moment pour se replonger dans les aventures d’Harry Potter [dixit la fille qui s’était fait un marathon HP pendant son blocus de Noël en 3ème année d’unif…]. Et vu que je n’arrive pas à m’en tenir à mon objectif de tous les relire en anglais, je me dis qu’en les indiquant ici, j’aurais plus de chance de le faire !
  • Notre Dame de Paris de Victor Hugo : depuis maintenant deux ans, ce magnifique livre illustré par Benjamin Lacombe attend sagement que je le sorte de ma bibliothèque. C’est sa taille qui me freine mais là encore, quel meilleur moment que les longues soirées d’hiver ou les dimanches tout gris pour s’y plonger ?!
  • Exodes de Jean-Marc Ligny : en ce moment, on parle pas mal du climat et du besoin urgent de changer nos modes de vie pour conserver une Terre viable. Quoi de mieux qu’un roman de science-fiction climatique pour s’imaginer ce que serait la vie sur cette planète avec quelques degrés de plus ?!
  • La loi de la mer de Davide Enia : un document offert par Fanny [merci :)] et qui traite de la question de la migration. Une lecture qui risque de ne pas être une partie de plaisir, par son sujet, mais qui m’intrigue pourtant beaucoup.
  • Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir : cela fait un moment que je souhaite découvrir cet auteur. Je pense que l’hiver est une assez bonne période pour se recentrer sur soi. Vu mon état d’esprit actuel, cela ne peut pas me faire de mal.
  • 1Q84 – Livre 2 d’Haruki Murakami : je m’étais précipitée sur cette saga lors de sa sortie en format poche. Il a ensuite fallu près de cinq ans pour que je lise le premier livre, dont on m’avait dit tant de bien. Je n’ai que moyennement accroché à cet univers, je ne pense pas avoir compris exactement où l’auteur voulait nous emmener. Mais mon collègue F. est tellement enthousiaste à propos de cette saga que je me dis qu’il faut que je m’accroche… Si vous avez des arguments pour aller dans son sens et me motiver à continuer, n’hésitez pas à me les donner ! 😉
  • Le jour d’avant de Sorj Chalandon : j’avais été bouleversée par Le Quatrième mur, l’an dernier et passionnée par le discours de l’auteur quand il était venu présenter son dernier roman chez Tropismes. Il m’a été prêté par la tante de l’amoureux et il me tarde de le découvrir. [Pour tout vous dire, je l’ai lu entre le moment où j’ai rédigé cet article et le moment de sa publication… Spoiler : j’ai pleuré !].

Et vous, quelles sont les livres que vous souhaitez dévorer durant cette froide saison ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si vous souhaitez me laisser un petit mot...

7 commentaires sur “Pal Hiver 2018-19”